Vous êtes ici : Accueil // Epargne // Dépenser moins, oui mais à quel prix ?

Dépenser moins, oui mais à quel prix ?

Dans quels domaines peut-on dépenser moins ?

dépenser moins

Les abonnements

Vérifiez sur votre relevé de compte bancaire ou dans vos papiers (si tant est qu’ils soient classés !) ce que vous payez périodiquement.
Comptez ce que vous coûte chaque abonnement, notez la somme quelque part et essayez de visualiser ce qui coûte approximativement la même chose mais sur… un an par exemple. En général la grosseur de la somme suffit à vous faire revoir l’utilité de ce à quoi vous avez souscrit.

Ensuite la meilleure chose à faire est de prendre chaque contrat un à un et résilier ceux qui vous paraissent réellement inutiles et ceux dont vous pouvez vous passer (tout en vérifiant bien que ça ne vous coûte pas les yeux de la tête).

Les « mises à jour »

Vous avez une petite télé mais de nouveaux modèles sortent chaque jour, plus grands, plus plats, avec une meilleure qualité et vous aimeriez avoir la même ? Réfléchissez à ce qu’elle vous apportera réellement. Suivez-vous la mode, voulez-vous faire comme tout le monde ? Est-ce un réel besoin ?
Ces petites interrogations peuvent appliquées à toutes ces choses que vous avez déjà et qui marchent bien mais qui ne sont pas LA dernière nouveauté. Si vous pouvez éconmiser là-dessus, c’est déjà pas mal de dépenses en moins.

Le superflus

Faire sa pizza soit-même au lieu de la commander, marcher un peu au lieu de prendre le bus, ouvrir les volets au lieu d’allumer la lumière il y a pas mal de petites économies à faire dans la vie de tous les jours si on se donne la peine de peser le pour et le contre.
Ça ne sera peut-être pas systématique, mais si vous voulez dépenser moins, il faudra d’abord apprendre à réaliser quelles sont les dépenses utiles et quelles sont les futilités.

L’achat compulsif

Que ça soit pour se récompenser, pour se remonter le moral, ou juste parce que c’est une envie d’un jour, l’achat compulsif est souvent une mauvaise idée. Car s’il n’est pas réfléchi, il a un fort risque de finir rapidement abandonné et on peut finir par culpabiliser d’avoir acquis quelque chose qui ne nous sert finalement pas.
Alors même si vous ressentez un besoin à l’instant T, prenez ne serait-ce que deux minutes pour réfléchir et savoir si c’est réellement un besoin, ou plutôt une lubie, un caprice.

Une sensibilité différente par rapport à l’envie de dépenser moins ?

A force de réduire vos dépenses, vous serez amené à vous demander « Où m’arrêtez ? » et « Comment évitez de finir ermite à force d’économiser sur tout ? ».
C’est là que rentre en compte différentes sensibilités par rapport aux réductions des dépenses.

Un exemple ?

Certaines d’entre nous aiment bien la bonne nourriture, de bonne qualité, voir bio et ne pourraient se résoudre à économiser là dessus mais ne voient pas d’inconvénients à habiter une petite surface, d’autres préfèrent acheter des chaussures de marque (réputées de meilleure qualité) mais économisent en ne sortant que rarement, d’autres encore préfèrent se faire livrer leur courses pour éviter cette corvée et réduisent leurs dépenses en achetant des vêtements sans marque.

En gros, tous les conseils de réductions de dépenses sont à adapter à votre cas, votre façon de vivre et également à l’objectif que vous voulez atteindre.
Trop économiser peut tuer votre envie et vous décourager rapidement mais garder des postes de dépenses superflus trop nombreux ne vous mènera finalement à rien côté économies.

-

Et vous quelles sont les domaines dans lesquels vous avez décidé de faire des économies ?
Quelles dépenses, peut-être futiles pour d’autres, gardez-vous tout de même pour correspondre à votre mode de vie ?

Catégorie : Epargne achat compulsif, achat impulsif, besoin d'acheter, économies, fièvre acheteuse, penser ses achats, réductions, réduire ses dépenses, se désabonner, trier

12 responses to "Dépenser moins, oui mais à quel prix ?"

  1. mael from football paris sportifs (1 comments) dit :

    Bonjour

    Personnellement, le forfait 1H30 à 22 euros pour le portable est passé à un forfait prépayé qui me coûte 1,5 euros (plus les communications) par mois. Comme j’appelle peu, ça évite de balancer l’argent par les fenêtres, ou sinon j’appelle avec le fixe.
    Pour ce qui est des dépenses qui peuvent paraitre futiles pour beaucoup, il y a l’abonnement Canal+ que je garde (négocié), car j’adore le foot et les séries, et le journal papier que je reçois tous les jours dans la boite aux lettres. Ce sont deux petits plaisirs que je me permets, mais il faut bien se faire plaisir dans la vie!
    Dernier Article de mael@football paris sportifs : Pronostic du 9 Avril 2011- Lyon – Lens

  2. kategriss (67 comments) dit :

    @mael : Merci pour ton commentaire. Moi c’est pareil pour mon forfait portable, je l’ai réduit au minimum et j’attends d’être libre de tout engagement pour passer à une carte prépayée comme Simyo par exemple :)
    Pour le futile, oui, je pense que c’est sain de garder quelques dépenses plaisirs, sinon on tournerait ermite, mais il faut juste faire attention à ne pas tomber dans l’excès.
    Dernier Article de kategriss : Acheter pour habiter ou pour louer

  3. Kalagan (1 comments) dit :

    Concernant les frais bancaires par exemple, je m’apprête à passer à Boursorama, qui propose une compte courant avec carte Visas pour …. 0 euro par mois ! Il faut néamoins, soit disposer d’un revenu de 1350 euros net, soit déposer 5000 euros sur son comtpe.

    Je m’apprête d’ailleurs à écrire un article la-dessus, car ne plus du tout payer de frais bancaire serez une bonne économie à long terme.

    Niveau alimentation, j’aime bien les bons produits et le bio. Ma devise : si c’est 20% plus cher, et bien je n’ai qu’à en manger 20% moins, je fais mes sushis et mes pizzas moi-même, j’achète le plus possible au marché, limite la viande et mange beaucoup de riz.

    Et pour gérer tou ça, rien de tel qu’un bon fichier Excel accessible de n’importe quel ordinateur grâce à Google Docs :)
    Dernier Article de Kalagan : Gérer plusieurs comptes Facebook et Twitter

  4. kategriss (67 comments) dit :

    @Kalagan : Merci de ton commentaire.

    Si ce n’est pas indiscret, dans quelle banque es-tu et depuis combien de temps ? Peut-être serait-il judicieux de faire part de ton envie de partir à ta banque initiale et elle pourra te proposer quelque chose d’intéressant. Après en effet difficile de faire mieux que 0 frais bancaires mais peut-être une « ristourne » sur un futur prêt immobilier ou une assurance habitation ?
    Si ça fait longtemps que tu es dans une banque et que tu es un bon client sans incidents, il me semble que tu peux être en droit de demander quelques avantages supplémentaires ;)

    Côté alimentation, c’est là que de mon côté je n’économise pas énormément car je suis une bonne mangeuse et j’aime me faire un resto ou un bon plat de temps en temps, mais j’évite d’en abuser et surtout je suis bien plus « économe » dans d’autres domaines.
    Dernier Article de kategriss : Le Kebab fait maison

  5. Antoine from Chaussures enfant (1 comments) dit :

    Je pense qu’à l’heure actuelle avec les offres et les bons plans qui pullulent sur le web, c’est assez facile d’économiser et de grignoter sur certaines dépenses.
    Sinon, à tous ceux qui achètent un forfait internet qui leur coûte 30 euros par mois, réfléchissez deux fois avant de le faire. Avec les services gratuite comme Hotspot ou FreeWifi + des logins récupérés à droite à gauche, ça peut faire une belle économie à la fin de l’année.

  6. Amin @ Développement Personnel (1 comments) dit :

    Un de mes mentors m’a toujours dit  » à chaque euro économisé tu t’enrichis » … et au final c’est vrai. Qu’est-ce que la richesse ? des euros mis bout à bout… donc il faut soit en gagner plus, soit en dépenser moins ;-) dans la limite du raisonnable bien sûr !
    Dernier Article de Amin @ Développement Personnel : Habitude 03 : Passer à l’action !

  7. Vincent@Bottes pas cher (1 comments) dit :

    Toutes les économies sont bonnes à prendre.. Deal, cashback, bon à imprimer ou code promo il faut prendre le reflex en ces jours de crise :)

  8. Sylvie from photo serie (1 comments) dit :

    J’avoue que moi je fais de temps en temps des achats compulsifs, mais pour moi il me faudrait plus de 2 minutes mais plutôt au moins 48 heures pour comprendre que ça ne me servira pas.

  9. shanell from pompage (1 comments) dit :

    Moi j’ai décidé de réduire mon budget téléphone, d’acheter les produits ménagers dans les hard discount et de rouler le moins en voiture possible.
    J’achète aussi souvent en vide-grenier mes vêtements donc je fais de réelles économies sur ça.
    Mais je ne peux m’empêcher de garder mon abonnement canal !

  10. Aurore (2 comments) dit :

    Et il y a le cas de l’étudiant(e) qui va devoir rogner sur strictement toutes les catégories =D ! Au moins, on n’a pas à choisir où faire des concessions, c’est simple : partout !

    Par contre, c’est un combat de tous les jours et c’est très frustrant, notamment du côté de la nourriture car entre manger 3 repas de mauvaise qualité par jour et 1 repas de qualité, ben des fois, le cœur balance mine de rien.

  11. Samuel from Boursorama (1 comments) dit :

    Ce qui m’ettonne le plus chez Boursorama Banque, c’est quand
    même leur campagne de parrainage. Ils sont capable de donner 160€ à chaque ouverture de compte !
    Dernier Article de Samuel@Boursorama : Boursorama

  12. Franck from Pierre et vacances revente (1 comments) dit :

    Bonjour,
    Mon gros problème concerne les achats compulsifs, que ce soit boissons, nourriture non indispensables, décorations qui finissent dans la cave, etc… Je pensais justement profiter des nouvelles résolutions de 2014 pour faire le point sur toutes mes dépenses automatiques et réfléchir à mieux gérer non argent!
    Je viens de découvrir votre blog, je pense qu’il me sera utile pour réduire mes dépenses, à condition que j’arrive à tout respecter!
    Merci pour vos conseils.
    Dernier Article de Franck@Pierre et vacances revente : À vendre – Denipaire (Vosges) magnifique terrain à bâtir de… – 20 000 €

Copyright © 2011-2014 . Mentions légales